Les troubles d’apprentissage

Les troubles d’apprentissage ont une origine biologique et sont associés à des anormalités au niveau cognitif. Il est donc important de comprendre que ces troubles ne reflètent pas un manque de stimulation intellectuelle, une éducation inadéquate ou une déficience intellectuelle. Il s’agit d’un dysfonctionnement affectant la capacité de l’enfant à percevoir ou traiter les informations verbales et non-verbales. Notamment, l’enfant présente des déficits au niveau de l’acquisition, de l’organisation, de la rétention et de la compréhension des informations reçues. Les personnes atteintes montrent des difficultés majeures et persistantes à apprendre les bases essentielles pour développer de bonnes compétences académiques.  Il y a donc une perturbation au niveau du développement des patrons d’apprentissage. Ces difficultés ne sont pas transitoires ; elles perdurent tout au long de la période développementale. C’est pourquoi il est possible de déceler les troubles d’apprentissage au cours des premières années scolaires. Pour être entièrement présents, il faut que les capacités cognitives de l’enfant ne puissent plus répondre aux aptitudes indispensables aux nouveaux apprentissages. Un écart va donc se créer entre le rendement intellectuel et le rendement académique. Des performances en-dessous de la moyenne dans les sphères touchées sont donc souvent observées chez les personnes présentant un trouble d’apprentissage. De plus, des progrès extrêmement restreints seront remarqués entre l’enfance et l’adolescence, et ce, même avec des ressources supplémentaires.

Il est possible que l’enfant présente des difficultés dans une seule sphère académique. Voici des exemples des compétences pouvant être affectées :

  • Lecture de mots avec lenteur et souvent inexacte. Par exemple, incapacité à lire chaque mot correctement et avec fluidité
  • Déficit en compréhension de lecture
  • Déficit en écriture, en arithmétique et en raisonnement mathématique
  • Déficit du raisonnement mathématique
  • Difficultés arithmétiques
 

De plus, il est possible que le trouble soit à la base de certaines détériorations des compétences académiques. Voici les trois types distincts :

  1. Avec détérioration en lecture
  • Lecture de mots inexacte
  • Déficit en compréhension de lecture
  • Difficulté à lire avec fluidité
 
  1. Avec détérioration en écriture
 
  1. Avec détérioration en mathématique
  • Sens des chiffres
  • Mémorisation de suites arithmétiques
  • Calcul non fluide et inexact
  • Raisonnement mathématique inexact
 

Il est important de ne pas confondre les troubles avec les difficultés d’apprentissage. Les difficultés d’apprentissages sont temporaires et souvent en lien avec des épreuves difficiles que doit surmonter la personne. Il est donc possible de retrouver un rythme d’acquisition normal.